Notre espérance est ferme, puisque, dans le Fils du Père « nous avons la rédemption, la rémission de nos péchés. »

Colossiens I, 14

Le signe efficace et indubitable de son pardon, nous le trouvons dans les sacrements de son Église. (Catéchisme de l’Église Catholique, n° 2839)

Le sacrement de Réconciliation peut être demandé toute la semaine directement au père Mayor, notamment avant ou après les messes ou en téléphonant.